Environ 800 propriétés du vignoble aquitain accueillent les visiteurs au château. Si la visite-dégustation constitue un «grand classique », les châteaux proposent désormais une large palette d’activités aux visiteurs. Les vignerons ne manquent pas d’imagination. Derrière les portes des chais, les idées fourmillent.

Un voyage en images

L’offre oenotouristique

Témoignages

Testé pour vous : « Une incroyable évasion »

« J’adore vraiment cette croisière sur la Garonne à la découverte des vignobles ». Robert Sellex, cameraman de la BBC, ne cache pas son bonheur. Il a profité de quelques jours de liberté pour s’offrir un séjour en Bordelais avec des amis. Il ne leur a fallu que 1h30 d’avion pour venir de Liverpool.

Au programme, après une découverte de Saint-Emilion, une croisière œnologique « Médoc » avec la compagnie « Bordeaux River Cruise ». « C’est totalement dépaysant, une incroyable évasion. Nous avons découvert Bordeaux et les îles de la Gironde depuis le fleuve. Nous dégustons de très bons vins. Nous voyons de beaux châteaux depuis le bateau : Beychevelle, Latour, Pichon-Longueville… Notre guide nous donne de très intéressantes explications sur l’histoire de Bordeaux, du vignoble et du vin. Nous avons fait une halte magnifique et reposante sur l’île de Patiras, où nous avons profité du calme et escaladé le phare. Nous avons aperçu la citadelle de Blaye, les quais et l’église de Pauillac. Nous avons enfin visité un château viticole avec son cuvier et son chai à barriques, avant d’apprendre à déguster ! C’est une excellente journée » s’enthousiasme ce quinquagénaire britannique, approuvé par ses amis.

Robert

Testé pour vous : « Vraiment fiers de leur cuvée »

« J’ai eu l’idée d’offrir à mon ami et son fils d’adopter des pieds de vigne pour un millésime, un cadeau partagé en famille » témoigne Marie-Claude Massé, habitante des Deux-Sèvres.

L’aventure a duré près de deux ans, depuis la préparation de la vigne au printemps, au château Beau Rivage, à Macau, un bordeaux supérieur bio. « Pour les vendanges, avec une quinzaine de couples, c’était très convivial» sourit-elle. En fin d’année vient le temps de l’assemblage. « Nous avons goûté plusieurs vins pour identifier les goûts de chocolat ou de musc… Puis nous avons testé différents assemblages avec des petites fioles pour trouver le vin qui nous plait. » Ensuite, le vin n’est livrable que plus de dix-huit mois après la vendange.

Le plus grand bonheur vient avec la mise en bouteille et l’étiquette personnalisée : « Cuvée Clémot père et fils ». « Ils sont vraiment fiers de leur cuvée » se réjouit Marie-Claude. Cette aventure partagée restera gravée dans la mémoire familiale.

Marie-Claude

Plus d'images autour du vin
En bateau

En Aquitaine, on peut partir en croisière sur la Garonne, la Dordogne et l’estuaire de la Gironde. Plus loin dans les terres, Canal de Garonne,...

En savoir plus
Une ville, un vignoble, l'océan

Bordeaux - Le Médoc – Arcachon

En savoir plus

Depuis le 1er janvier 2016, les régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes ne font plus qu'une ! Découvrez aussi l'offre touristique en